dimanche 2 avril 2017

Mois après Mois #23 : Mars 2017

Mars s'est terminé il y a déjà deux jours, mais je n'ai pas eu le temps pour une fois d'écrire le billet en avance.

La fin du mois a été intense au boulot. Quatre jours à -15% sur tout le magasin, sur une semaine de beau temps, c'était juste dingue tout ce monde en semaine !

Il fait beau et chaud depuis quelques semaines déjà, et avant même le premier jour du Printemps, les clients ont acheté beaucoup de choses, y compris, salades, tomates, et même des géraniums ces derniers jours. C'est tôt, trop tôt ! On craint tous de revoir ces mêmes clients ce mois ou en mai, pour tout racheter... un coup de gel et c'est foutu.

J'ai voulu tenter ma chance aussi en plantant des salades fin mars, protégées le soir par un voile d'hivernage... mais résultat, il y a quelque chose qui nous mange une à deux salades par jour dans l'un des carrés ! Si ce n'est pas le gel, on va devoir en racheter à cause de cette petite bête qui mange les racines !


Les journées sont donc lourdes, mais par contre, je suis maintenant autonome à ma caisse, et à part quelques cas particuliers pour lesquels je demande encore de l'aide, je me débrouille.
Au Château, je n'ai pas encore passé ce cap, mais il m'a aidé à être plus à l'aise, c'est certain.
Et du coup, je passe de bonnes journées, je travaille bien, tout en étant décontractée, je découvre beaucoup de produits du bio, de plantes, de décoration... que je finis par acheter d'ailleurs 😁

Avec l'arrivée du Printemps, je ne peux m'empêcher de retourner au jardin, alors qu'il faudrait plutôt que je travaille pendant mes jours de congés... donc le concours a été plutôt mis de côté ce mois-ci :/ Je ne sais pas ce que cela va donner, mais le côté positif est que je ne me questionne plus pour le moment.


Je vous propose cette vue colorée, c'est nouveau*, sur le magniolia du jardin, pour illustrer cette première partie du billet.


* Nouvelle table et ses chaises, inspiration Botanic !



Et sinon, en vrac :

Le mois a débuté par un reste de froid en montagne, et le portrait de la gardienne de la maison chez qui nous étions ce dimanche 5 mars.






Un petit tour au jardin le dimanche d'après, la ciboulette à l'honneur !




Mais Ciboulette a vite repris sa place ! 🐰 




J'ai découvert ce que j'ai pris pour du muscari (et personne ne m'a rien dit 😮) au milieu des narcisses et crocus, arrivé au hasard du vent...
Mais c'était en fait une jacinthe, sans doute plantée par ma grand-mère !




 Le dimanche suivant, c'était le retour de Milou sur IG, en noir et blanc



Et en noir et blanc aussi, Grisou, sur cette archive toute mignonne, pour fêter le Printemps, cinq ans après.
C'était les trois mois de O'maha aussi.




Alors que tout est à refaire cette année, c'était un plaisir de consommer en mars cette belle et très bonne mâche plantée à l'automne dernier.




Et j'ai profité de mon jour de congé qui coupait ces quatres journée très chargées, pour m'aérer l'esprit dehors. Je suis restée tout l'après-midi à photographier tout ce qu'il y avait à capturer en ce 29 mars dans le jardin.
J'ai sélectionné cette photo des tulipes, qui ne sont plus si naines que cela cette année, et qui ont fleuries en même temps surtout, donnant ce superbe tableau à dominante rouge éclatant 😍




Je suis retombée dans les archives avec la photo de Grisou, des souvenirs plein la tête, j'ai bien occupé certaines de mes soirées. J'ai regardé avec nostalgie les premières années de Milou à la maison. J'aimerais parfois retrouver un peu de sa jeunesse.

Ciboulette viellit aussi, et je l'ai à nouveau emmené chez la véto, pour un soucis d'oeil qui coulait et d'éternuements. Les inhalations proposées par la véto ont l'air de régler le problème.
Elle devient plus fragile, et l'hypothèse d'une tumeur qui aurait provoqué son hospitalisation fin février, est à considérer aussi.
On a rectifié son âge (approximatif) et elle aura donc 7 ans et demi en mai.


Un joli mois de Mars qui a glissé en beauté vers le Printemps. Des couleurs, du soleil, de la chaleur, du vert. Je rigole toujours quand j'entends dire que l'hiver et le temps gris, c'est déprimant. Mais c'est vrai qu'on est heureux quand le Printemps est là !


Place à Avril 🌿

vendredi 24 mars 2017

Je me souviens

De ce forum de photos et de chiens dont je vous parlais régulièrement,
De ces photos proposées pour les concours organisés tous les mois sur ce forum,
De ma motivation, mes efforts, et de mon inspiration !
De Chensy, que je redécouvre très expressive,
D'un Milou plus jeune et actif !

Je replonge depuis quelques jours dans mes archives de ces photos qui ont concouru.
Je me suis lancée dans un long travail de souvenirs depuis l'an passé avec l'acquisition d'un nouveau logiciel de retouches photos. Que d'étonnements, de surprises, de redécouvertes !

Le logiciel me donne ce qui manquait techniquement, de la luminosité, de l'intensité, du contraste, des couleurs.  La photo est transformée, et les sujets reprennent vie. Ce sont de nouveaux souvenirs, comme si je pouvais encore les photographier, et à nouveau capturer des instants de vie. 

C'est comme un livre sur mon apprentissage de la photo. J'ai évolué, en technique et sur la composition des photos sans doute, mais j'ai aussi cette impression d'avoir été plus imaginative, originale, et d'avoir mieux su capter certains moments avec mon ancien appareil. 
Mon oeil était plus exercé, grâce à ces concours et parce que je pratiquais tous les jours. Pourtant, je faisais toujours un peu le même style de photos, dans le jardin avec les chiens, ce qui m'était d'ailleurs reproché. Et bien, c'est drôle, mais je trouve que j'avais plus d'idées, et que je "voyais" mieux que maintenant !

J'aimerais être une meilleure photographe dans bien des domaines, et avoir cet oeil qui se travaille, et qui j'en suis persuadée aussi, tiens de l'inné.

J'admire ces photographes, dont je ne fais pas partie, mais j'admire aussi mon travail, et je suis ravie de vous présenter quelques uns de ces beaux souvenirs que je continue à fabriquer :)
















La meilleure pour la fin ! 



Il vous arrive aussi de visionner régulièrement vos photos d'archives ? 
Vous éprouvez aussi ces sentiments d'étonnement, d'admiration, d'amusement, de questionnement ?!

mercredi 1 mars 2017

Mois après Mois #22 : Février 2017

En Février : 
-  j'ai reçu un livre sur la photographie, le premier. J'ai voulu essayer, mais quand je prends l'appareil, j'ai du mal à me rappeler des techniques et astuces que j'ai pu lire pour m'améliorer !
- j'ai mangé une excellente tarte aux myrtilles du Jura ! 😋
- j'ai continué à découvrir les joies de donner à manger aux oiseaux, et les photographier bien sûr !
J'avais un doute pour les boules de graisses, mais je me suis renseignée et c'est ok jusqu'en avril, ils vont être contents les moineaux, mésanges et compagnie !
- A la maison, on a mangé des pizzas maison, re 😋 !



  






La photo du mois, à travers la fenêtre, ça a donné un très léger voile sur la gauche, j'aime beaucoup 



Durant ce mois de Février, j'ai profité encore un peu du Jura, et de la neige. J'ai peu mais bien photographié, et vous avez vu le résultat sur Facebook, j'en suis vraiment satisfaite de cette dernière série 📷

J'ai donc aussi recommencé à travailler, et je n'ai pas vraiment été ménagée pour la reprise, mais c'est de la bonne fatigue ! Avec le soleil, et la chaleur tout le monde veut jardiner, même si c'est trop tôt !
J'ai vite repris mes marques. Et je suis étonnement beaucoup plus à l'aise, le Château y est forcément pour quelque chose.

Cette semaine de reprise a en plus été troublée par une Cibou chez le véto pendant 48h... je l'ai récupéré jeudi 23 , j'ai du entre autres la gaver, la première fois en 7 ans. Elle a toujours repris le dessus avant que je l'emmène, mais cette fois, ce n'est pas passé, et c'était trop long pour être un petit coup de mou...
J'ai du la confier à la véto nac de la clinique que je ne connais pas, ma véto étant absente. J'ai trouvé qu'elle a été un peu alarmiste, elle était prête à aller jusqu'à l'opération, et moi j'ai pensé que c'était la fin...on s'est mises d'accord pour des radios et une aspiration par sonde, sans anesthésie. D'après la véto, c'était un spasme gastrique qui bloquait. Elle a été perfusée et gavée, le spasme s'est levé. Mais je n'en sais pas plus, et j'ai peur que cela recommence. La véto a quand même évoqué les poils, mais sans vraiment savoir en fait.

Ça fait tout drôle. Lundi midi, elle était dans son bac propre et foin frais quand je suis repartie travailler et ses crottes étaient comme d'habitude. Et quand je suis rentrée le soir, elle n'avait pas touché à sa gamelle.
D'après la véto, c'est fréquent en cas de spasme, le matin le lapin va super bien et le soir, tout le contraire, et les crottes ne réduisent pas de taille comme dans le ralentissement.

Maintenant j'ai des doutes, et je me demande si cela va se reproduire :/

Mais pour les nouvelles, j'ai arrêté de la gaver samedi soir, elle mange bien et le transit est de nouveau bon.

Donc, ça va mieux, et c'est le joli mois du Printemps qui commence ! 🌷

Passez un bon mois de Mars  
A bientôt !

dimanche 19 février 2017

What's up?

Hello, Hello!

Je déroge à mes billets du Mois parce que j'ai simplement envie de vous parler aujourd'hui.

Demain, je commence mon contrat à temps plein de 4 mois chez Botanic. Mais je suis embêtée car je me suis inscrite à un concours pour le 12 juin... et ce n'était pas prévu évidemment d'avoir les deux en même temps !

Me voilà donc à bosser jusqu'à 19h, et devoir réviser un programme de mathématiques et de français niveau Brevet... après plus de 7 ans sans tout ça ! Réapprendre les modes de calcul, des soustractions, des divisions, les tables de multiplication, les problèmes avec des vitesses moyennes, des km, des litres, des pourcentages, des proportionnalité, des inconnues (x), des surfaces à calculer sur un plan.... voilà pourquoi j'ai hésité ! Pour certains exercices quand même, le niveau me semble plus haut...

Et pourquoi j'ai finalement craqué... parce que ce concours, de catégorie C (catégorie B l'année dernière), donc niveau BEP, CAP, Brevet, est censé m'ouvrir les portes de la titularisation. Il y a 40 places.
Alors, de un je ne suis pas sûre de moi, et de deux, je vais sans doute manquer de temps avec mon boulot. Et les maths, ça se travaille...

Et puis avec ce temps plein, je n'avais pas pensé à l'anglais, et je n'ai pas du tout envie d'arrêter :(
Aussi moins de photos en perspective, c'est pas cool pour le moral non plus :/

Depuis deux ans, j'ai fait seulement deux mois de temps plein au Château en 2015, c'est léger !
Et j'ai trop pris mes aises avec autant de temps libre, y compris le temps que je consacre aux animaux, que je vais devoir réduire, alors que je me suis raccrochée à eux depuis la fin de mes études, j'ai beaucoup plus de mal à déléguer les concernant.


Pour me rassurer, je me dis que tout ça, c'est un avant-goût du rythme qui s'imposera quand j'aurais enfin le boulot tant attendu au Château. Une vie professionnelle, comme tout le monde en fait !
D'ailleurs le Château, je me suis demandée il y a encore quelques semaines, si je ne devais pas tirer un gros trait dessus et me réorienter. Grosse remise en question de mon parcours. Trop d'études, domaine trop saturé, trop complexe (ça touche à la politique...), pas un seul entretien à l'horizon (je n'arrive jamais jusqu'à cette étape). Et puis, le Château, ce n'est pas ce pour quoi j'ai fait des études... Mais si je vise plus haut, je dois partir. Je me suis demandé si ce n'est pas ce qu'il me faut maintenant.

Mais le Château reste quand même le seul endroit qui m'ouvre les bras depuis deux ans, je ne l'oublie pas... et maintenant que je suis inscrite au concours, je m'accroche de nouveau. Le concours se termine en octobre avec les oraux, le Château doit réouvrir au Printemps 2018, ce n'est sûrement pas un hasard, il se prépare quelque chose c'est certain, et mon avenir au Château en dépend.  Et bien, je ne le vis pas super bien, j'ai drôlement peur en fait car j'y vois ma dernière chance d'entrer définitivement au Château, ou pas.
Alors avec ce concours, je tente une dernière fois, il y a des possibilités, il y a encore de l'espoir. Mais il faudra être soutenu aussi, j'espère ne pas être déçue.

Et en même temps, je ne peux m'empêcher d'y penser, et je pense même qu'à ça. Si je n'ai pas le concours, et si dans les directions ils veulent absolument un titulaire, malgré tout ce qui joue en ma faveur (habiter à 10 minutes, revenir tous les ans, connaître le boulot, l'équipe, etc.), il n'y aura peut-être rien, plus de Château, plus d'espoir... ça commence à être long et pesant en tout cas, cette attente et cet espoir, et ça commence à impacter sur le moral.
Il y a aussi cette issue : pas de poste au Château (car on en sait rien en fait), j'ai le concours et je dois partir, sans doute sur Paris.


Bon, c'est encore dans longtemps tout ça, il va falloir que je fasse avec en attendant :/ Et finalement,  ce temps plein semble bienvenu pour moins y penser, ça devrait vite passer !


Alors je vous dis à très bientôt, j'espère que vous allez bien :)

Des bisous ! 😗

Et bon dimanche ☀